Le supra-génie des connecteurs: la solution ultime pour toutes vos tâches en un seul clic !

By Jérome





L’USB-C : la nouvelle norme qui révolutionne nos appareils

L’USB-C : la nouvelle norme qui révolutionne nos appareils

L’ère de l’USB-C

Avec Apple qui l’adopte, on peut dire qu’on bascule officiellement dans l’ère de l’USB-C. Depuis, il est proposé sur de plus en plus d’appareils, des smartphones aux ordinateurs en passant par les casques de réalité virtuelle, mixte ou augmentée. Il ne s’agit pas d’une nouvelle technologie, mais l’USB-C a surtout l’avantage d’être polyvalent. Il peut jouer tous les rôles que les différents autres câbles jouaient : transférer des données, de l’énergie, du flux vidéo ou audio par le même câble. Malheureusement, cette simplicité complique aussi la tâche, puisqu’on ne peut vraiment pas déterminer au regard ce qu’un port offre ou non. Néanmoins, on peut toujours s’en sortir avec quelques spécificités.

L’USB-C apporte deux grands changements dans nos vies

Communément appelé USB-C, on le désigne aussi sous l’appellation USB Type-C. Il s’agit d’un connecteur qui a vu le jour en 2014 et est aujourd’hui poussé par USB-IF. Contrairement à ceux qu’affirment certaines personnes, l’USB-C n’est pas une nouvelle technologie de l’USB. Il ne change en rien ce que nous avons toujours connu avec le protocole USB. Plus simplement, l’USB-C n’est qu’un tuyau avec de nouveaux bouts.

Le premier grand changement qu’il apporte est la facilité de connexion. Aux deux bouts du câble, nous trouvons des ports identiques. En entrée comme en sortie, il n’y a pas de changement. L’USB-C élimine ainsi la frustration qu’engendrait l’USB-A et supprime la différence du port Lightning d’Apple. Avec ce connecteur, il existe dorénavant un port universel pour tous les câbles.

LIRE :  Obtenez l'aide dont vous avez besoin pour réparer votre écran de smartphone en un clin d'œil !

En outre, l’autre grand changement de l’USB-C, c’est qu’à lui seul, il peut jouer le rôle de plus de 6 câbles. On affirmait que l’USB-C est comme un tuyau avec de nouveaux bouts. Grâce à ce bout universel, ce connecteur peut faire passer plusieurs protocoles :

  • Transfert de données (USB et Thunderbolt)
  • HDMI
  • DisplayPort
  • USB Power Delivery
  • Huawei Super Charge
  • Warp Charge
  • Qualcomm QuickCharge
  • OnePlus Dash Charge

Ceci étant, vous n’aurez plus besoin de transporter divers câbles pour diverses utilisations. Le même câble peut aider à charger, transférer des données, connecter des écrans, etc.

Toutefois, c’est là où tout est simple que tout se complique.

Une polyvalence qui complique la vie

Tous les appareils (à l’exception de quelques TV) disposent désormais d’un port USB-C. Mais les possibilités que ces ports offrent ne sont pas toujours les mêmes. Sur des appareils donnés, un port USB-C peut supporter les transferts de données et ne pas supporter le flux audio et vidéo. Aussi, un port USB 3.1 Gen 2 peut refuser l’USB Power Delivery. En un mot, l’existence de l’USB-C sur un appareil ne garantit pas qu’il supporte tous les protocoles.

Le port USB-C supporte généralement le transfert de données. Mais là aussi, les possibilités sont diverses. Un port USB-C qui fait transiter des données USB peut supporter différentes vitesses. Il n’existe donc a priori aucun lien entre la vitesse des données USB et le type de port. Un port USB-C peut avoir une vitesse de l’USB 2.0, bien lente que celle de l’USB4 qui peut monter jusqu’à 40 Gbit/s. L’autre spécificité, c’est que l’USB4 (la vitesse) est exclusive aux ports USB-C.

LIRE :  La Nasa révolutionne l'exploration spatiale avec l'utilisation de l'intelligence artificielle pour des études révolutionnaires !

En outre, un port USB-C qui fait transiter des données USB peut ne pas prendre en charge le Thunderbolt. Même si le port accepte cette norme, le fabricant peut choisir d’inclure un Thunderbolt 3 ou un Thunderbolt 4. Ce dernier est la version la plus étendue de l’USB-C, mais elle coûte un peu plus cher aux fabricants.

Face à ces problèmes, la solution la plus adaptée est d’acheter un adaptateur USB-C. Grâce à cet équipement, vous pouvez tirer profit des diverses possibilités qu’offre l’USB-C sans trimbaler des câbles. D’où vient ce problème ? Du cahier des charges de chaque technologie. L’USB-C veut jouer le rôle de plusieurs normes. Or, ces technologies ne sont pas de simples câbles que l’on met en place et qui jouent leurs rôles. Il faut respecter différentes conditions et s’adapter au cahier des charges pour que tout fonctionne à merveille.

Au départ, de nombreuses difficultés se sont posées. Mais aujourd’hui, de plus en plus de fabricants s’en sortent et proposent l’USB-C sur leurs appareils. Avec l’adoption des nouveaux textes dans l’UE, les récalcitrants ont jusqu’à 2024 pour passer à l’USB-C. C’est notamment ce qui a forcé la main à Apple.


Jérome
Les derniers articles par Jérome (tout voir)
LIRE :  Découvrez la révolution de l'intelligence artificielle avec la nouvelle loi de l'UE !

Laisser un commentaire