Kenya : L’incendie géant à Nairobi fait au moins trois victimes

By Jérome

Tragédie à Nairobi : Un incendie dévastateur

Dans la nuit du jeudi au vendredi 2 février, le ciel de Nairobi a été éclairé par une déflagration catastrophique due à l’explosion d’un camion transportant du gaz. Ce désastre a entraîné la destruction de biens matériels, la perte de vies humaines et de nombreux blessés. Les autorités locales ont fait état d’un bilan tragique avec au moins trois personnes décédées et 271 individus nécessitant une prise en charge médicale.

L’ampleur des dommages

  • Destruction matérielle : Plusieurs véhicules et établissements commerciaux réduits en cendres.
  • Victimes humaines : Trois décès confirmés suite à l’événement.
  • Blessés : Pas moins de 271 victimes ayant requis des soins urgents.

Le brasier, qui a éclaté aux environs de minuit dans le district d’Embakasi, a été circonscrit aux alentours de neuf heures du matin grâce aux efforts acharnés des pompiers. Témoins de la catastrophe, des résidents ont décrit une situation chaotique où le feu a emporté aussi bien les habitations que les espaces commerciaux, plongeant les occupants dans la désolation.

Témoignages poignants

James Ngoge, résident local, a relaté l’instant où une explosion retentissante a secoué les fondations de son domicile, provoquant une frayeur équivalente à un tremblement de terre et occasionnant la destruction de son commerce. Felix Kirwa, un autre riverain, s’est retrouvé pris dans l’effroi de la deuxième explosion qui a éjecté les vitres de sa maison, le conduisant à fuir avec son fils. Heureusement, il a retrouvé ses autres enfants sains et saufs le lendemain matin bien qu’il ait subi une fracture à la jambe.

LIRE :  Tragédie à Nairobi : bilan lourd après un violent incendie au Kenya

Après l’incendie : Réactions et mesures prises

Un périmètre de sécurité a été établi par les forces de police, sécurisant le site de la tragédie. Les résidents concernés ont commencé à rassembler leurs biens restants et à évaluer l’étendue des pertes. Les autorités ont mis en place un poste de commandement central pour orchestrer les efforts de secours et les stratégies d’intervention.

La nuit du drame a contraint de nombreux citoyens à demeurer à l’extérieur, rappelant l’incident de juin 2018 où une autre catastrophe avait frappé Nairobi, faisant 15 morts et blessant plus de 70 personnes dans l’incendie du plus grand marché en plein air de la ville.

Jérome
Les derniers articles par Jérome (tout voir)

Laisser un commentaire