Google déploie des millions pour séduire notre quotidien : devenez accro à notre moteur de recherche par défaut !

By Jérome




Google, le moteur de recherche par défaut sur nos appareils

Google, le moteur de recherche par défaut sur nos appareils

Google épinglé aux États-Unis

Pour ses 25 ans d’existence, Google fait face actuellement à un procès historique aux États-Unis. Il est visé pour sa place dominante sur le marché des moteurs de recherche et son ultra présence sur le web. Cela, ce n’est nouveau : chaque jour, des milliards de recherches sont faites sur Google, parfois même plus qu’il n’y a d’humains sur la terre. En plus de gagner de l’argent, l’entreprise américaine exerce une influence sur ce que les gens voient ou non.

D’après les procureurs américains, pour que Google puisse accéder à une telle place, il paie chaque année 10 milliards de dollars pour être le moteur de recherche par défaut sur nos smartphones et ordinateurs.

L’entreprise de Mountain View possède à elle seule 89 % du marché total, contre 11 % pour ses autres concurrents, dont Bing, Yahoo, Qwant, DuckDuckGo, etc.

« Aujourd’hui, Google est un gardien monopolistique d’Internet et l’une des entreprises les plus riches au monde. (…) Pendant de nombreuses années, Google a utilisé des tactiques anticoncurrentielles pour maintenir et étendre ses monopoles sur les marchés de la recherche générale, de la publicité par recherche et de la publicité textuelle générale – les pierres angulaires de son empire », ont-ils précisé dans leur plainte à l’endroit du géant du web.

LIRE :  1 euro pour repartir de zéro : Le pari audacieux qui peut tout changer !

VOIR AUSSI : Navigateur Internet : Comparaison des options populaires

Cela ne suffit pas pour condamner Google

Savoir que Google paie des milliards et qu’il a une place forte sur le marché ne suffisent pas pour condamner l’entreprise. Ses accusateurs doivent prouver qu’elle y est parvenue à force de pratiques déloyales. C’est là toute la difficulté actuellement, puisque le géant du web a aussi des arguments à faire valoir.

« Le tribunal ne peut pas intervenir sur le marché et dire : ‘Google : vous avez le meilleur produit, la meilleure qualité… mais vous ne pouvez pas rivaliser pour devenir la norme’. Cela constitue un rejet de la loi antitrust américaine », a notamment déclaré l’avocat de Google, John Schmidtlein.

En outre, l’avocat rappelle que bien que Microsoft soit l’ordinateur de bureau numéro 1 ayant lui-même son moteur de recherche Bing, il n’est pas le plus utilisé. Google n’est pas installé par défaut sur ces ordinateurs et les utilisateurs choisissent eux-mêmes de le faire, bien que « passer à un autre moteur de recherche prend littéralement quatre clics ».

Enfin, selon Google, pour qu’un moteur de recherche soit installé par défaut sur les appareils, ce sont les entreprises telles Samsung, Apple, Sony qui rédigent elles-mêmes leur document d’accord. Elles lancent ensuite un appel d’offres auquel toutes les autres entreprises ont accès. Ce n’est que là que Google remporte bien souvent les paris.


Jérome
Les derniers articles par Jérome (tout voir)
LIRE :  Révélés : Découvrez les wallets crypto ultra-sécurisés qui vous protègent de toutes les menaces !

Laisser un commentaire