Découvrez l’incroyable raison pour laquelle nous disons “Allô” lors d’un appel téléphonique – Vous ne devinerez jamais !

By Jérome




Origine de l’interjection “Allô”

L’origine de l’interjection “Allô” : une enquête linguistique

Quatre origines possibles de l’interjection Allô

L’hypothèse sur Alexander Graham Bell

Une théorie attribue l’origine du mot « allo » à Alexander Graham Bell qui est l’inventeur écossais du téléphone. Selon cette hypothèse, Bell aurait peut-être été inspiré par les expressions « Ahoy » ou « Hallow » pour saluer lors des premiers appels téléphoniques. Il faut savoir que ces expressions étaient employées par les marins comme signaux et avertissements pour annoncer l’arrivée d’un navire.

L’intervention de Thomas Edison

Thomas Edison a également joué dans l’histoire du téléphone. En effet, il a développé la première compagnie téléphonique aux États-Unis. Lors de ses premiers appels téléphoniques, Edison aurait utilisé le mot « hello » comme salutation, ce qui est tout à fait logique puisqu’il est anglophone. Cette utilisation pourrait avoir contribué à la formation du terme « allo » tel qu’il est utilisé aujourd’hui.

L’origine dans le vieil anglais

Le terme « allo » n’est pas seulement une expression contemporaine, mais il a aussi traversé les époques. Selon les études linguistiques, le terme « hello » aurait ses racines dans le vieil anglais, plus précisément dans l’interjection « halloo ». Cette interjection a été utilisée il y a presque 1000 ans pour interpeler le bétail. Une utilisation ancienne qui présente des similitudes frappantes avec la façon dont nous répondons habituellement au téléphone aujourd’hui.

LIRE :  Les 15 meilleures stratégies pour gagner de l'argent facilement en ligne

L’influence de la langue hongroise

Une autre théorie sur l’origine de l’expression « allo » provient de Hongrie, où le terme « hallod » se traduit littéralement par « tu m’entends » en hongrois. Cette théorie trouve sa justification dans le fait que l’inventeur du central téléphonique, Puskas, était hongrois et utilisait cette expression. Ensuite, lorsque le mot « hallod » a été intégré dans le langage téléphonique français, il a subi des adaptations phonétiques pour s’harmoniser avec les normes linguistiques du français.

« Allo » à travers le monde : une similitude linguistique ou pas toujours

L’utilisation du terme « allo » comme réponse téléphonique ne se limite pas à la France. Il est également répandu dans plusieurs autres pays, même si les formes peuvent être légèrement différentes. Par exemple, en Turquie, la réponse habituelle est « alo », tandis qu’en Indonésie, on préfère « halo ». Au Portugal, l’interjection utilisée est « alô » et en Russie, elle se prononce « aлло ». En Allemagne et en Norvège, la réponse typique est « hallo ».

Dans d’autres pays du monde, les réponses téléphoniques varient considérablement. À titre illustratif, en Italie, on répond habituellement par « pronto », en Espagne, c’est « diga » et au Danemark, c’est « det ». En Pologne, l’expression courante est « tak, słucham » qui signifie littéralement « oui, j’écoute ». Au Japon, on utilise la répétition de « moshi », c’est-à-dire « moshi, moshi ».

Écrit-on allo ou allô ?

L’orthographe du mot « allo » suscite un débat en France depuis longtemps. Certains préfèrent l’écrire sans accent, mais d’autres optent pour la version avec accent. L’Académie Française qui veille à la langue française reconnaît les deux orthographes. Depuis 1990, elle va même jusqu’à proposer de retirer complètement l’accent pour simplifier l’écriture de certains mots, dont « allo ».

LIRE :  La langue de programmation ultime pour débutants révélée : un guide explosif qui fera exploser votre carrière!


Jérome

Laisser un commentaire