Accusations contre Gérard Miller: 6 questions essentielles sur l’hypnose – Elle

By Jérome

Le point sur les récentes allégations portées à l’encontre de Gérard Miller et l’éthique de l’hypnose

Date de publication et crédits

Article publié le 2 février 2024 à 7h30. ©iStock

Contexte des accusations visant Gérard Miller

Des signalements récents mettent en lumière des comportements présumés inappropriés du psychanalyste, écrivain et commentateur Gérard Miller lors de séances d’hypnose, principalement dans son appartement à Paris. Face à l’émoi suscité par ce scandale, les interrogations autour de la pratique hypnotique gagnent du terrain.

Interrogations et réponses autour de l’hypnose

  1. Impact sur l’inconscient et sécurité du patient
  2. Qualifications requises pour la pratique
  3. Reconnaissance institutionnelle de l’hypnose
  4. Formation des hypnothérapeutes et encadrement
  5. Réactions biologiques et psychiques en état d’hypnose
  6. Nécessité d’un consentement éclairé

Charlotte Debouteiller prend position

Charlotte Debouteiller, à la tête du Syndicat National des Hypnothérapeutes, se prononce sur cette affaire en soulignant l’importance de la distinction entre les actes répréhensibles de l’individu et l’hypnothérapie en tant que pratique. Elle milite pour une structuration accrue des parcours de formation dans le domaine.

L’hypnose en question

  • L’hypnose ne rend pas vulnérable aux abus, mais c’est l’exploitation abusive de la confiance par le thérapeute qui est en cause.
  • La pleine conscience est maintenue pendant l’hypnose, permettant une vigilance accrue.
  • L’hypnothérapie est un métier de vocation pour ceux qui possèdent empathie et écoute active.
  • Il existe malheureusement un excédent de formations peu scrupuleuses ou non validées officiellement.

Rôle de l’hypnose dans le domaine de la psychanalyse

L’attrait pour la psychanalyse traditionnelle s’essouffle tandis que l’hypnose gagne en popularité, offrant une réponse concrète et instantanée aux besoins actuels.

Éthique professionnelle et exercice de l’hypnose

Les hypnothérapeutes sont régis par des limites et des règles déontologiques strictes, axées sur le respect et l’adaptabilité aux besoins uniques de chaque patient. Ceux-ci doivent agir en guides et non en figures d’autorité.

Mise en perspective

Il est fondamental de séparer les actions d’un praticien abusant de sa position des principes mêmes de l’hypnothérapie, une discipline qui, pratiquée éthiquement, offre des bénéfices thérapeutiques significatifs.

Jérome

Laisser un commentaire